mardi 20 janvier 2009

Bons baisers de Savanhaket

Publié par Tophe



Vous n'imaginez pas l'effort surhumain qu'il me faut fournir pour ecrire cet article... Il nous a en effet fallu nous trouver l'energie de se diriger vers le cybercafe le plus proche, entre 2 de nos multiples siestes quotidiennes. Nous voila en effet a Savanhaket, la 2 eme ville du pays, en attente de nos visas thailandais...



Dans cette ville la vie se deroule tranquillement, sans grand chose a voir, mais en appreciant la vie "Lao style": Une apres midi tranquille, au bord du Mekong, une noix de coco sous la main, suivie d'une soiree memorable a refaire le monde avec un couple de francais inspirants... (Depuis 30 ans a barouder entre la Thailande et la France, il auront tout fait: de la boulangerie a l'elevage de crevettes, en passant par l'import/export d'artisanats, et bien d'autres encore)

Cette derniere semaine, nous l'avons passe a explorer le Laos central: Au milieu de superbes pics rocheux, dans un environnement rempli de grottes et de cascades, nous y avons fait nottament le trek le plus relax de notre voyage... Un peu de marche, suivi d'une grotte... Un peu de marche, et hop! un beau bassin ou se baigner... De la marche, une sieste... Encore un peu pour le style, et la journee est finie... Lao style, je vous dis!

Autre decouverte phare de la region: la grotte de Tham Kong Lor, une grotte de 7 km de long sous laquelle passe une riviere souterraine. On la traverse dans une pirogue un peu instable, en mettant les pieds dans l'eau a l'occasion pour aider le bateau a passer des rapides, et le plus fort, c'est que cela reste un moyen de transport local: on a croise des bateaux de transports de locaux ou de marchandises...

Il parait que plus on se dirige vers le Sud du Laos, plus la vie devient relaxe: ca promet pour la suite!

P.S: Pour les personnes qui par hasard seraient en train de sacrer contre la neige tous les matins, qui revent d'un hiver au chaud, ou qui aimeraient juste me dire 2 mots au sujet de mes allusions deplacees de "siestes au bord de mekong avec des noix de coco"... euh, veuillez contacter mon avocat!


Par ici les photos


5 commentaires:

chantal a dit…

c'est à mon avis, une bonne façon de se fondre dans le paysage et, de se laisser surprendre . j'adhère

Marie-Claire a dit…

Pas de "coup de blues" en perspective pour vous deux. Il parait que c'est au printemps que la nostalgie du pays natal donne à ceux qui ont émigré l'envie de faire un tour dans leur pays d'origine. Le farniente vous va bien.Peut-être pourrez- vous travailler dans une ferme au Cambodge ? En tout cas, je trouve les paysages du Laos splendides, ceux que vous nous avez montrés en photos.

Julie a dit…

comment ça vous faites deux siestes par jours ? et en cette période de saison d'audit vous pensez sérieusement ne pas avoir de problème ?!!!
profitez-en bien et pensez un peu aux auditeurs quand même !!!
Julie

Laetitia a dit…

On peut savoir ce qu'il fume, le pilote de votre bateau??
Très belles en tout cas, vos photos du Laos. Ca ne ressemble pas bcp au Cambodge on dirait...
Bisous,

Laeti

Corinne a dit…

Juste une petite dédicace pour mon cricri, à fredonner pendant tes nombreuses siestes:

J'suis un mannequin glacé
Avec un teint de soleil
Ravalé, Homme pressé
Mes conneries proférées
Sont le destin du monde
Je n'ai pas le temps je file
Ma carrière est en jeu
Je suis l'homme médiatique
Je suis plus que politique
Je vais vite très vite
J'suis une comète humaine universelle

Je traverse le temps
Je suis une référence
Je suis omniprésent
Je deviens omniscient
J'ai envahi le monde
Que je ne connais pas
Peu importe j'en parle
Peu importe je sais
J'ai les hommes à mes pieds
Huit milliards potentiels
De crétins asservis
A part certains de mes amis
Du même monde que moi
Vous n'imaginez pas
Ce qu'ils sont gais

Qui veut de moi
Et des miettes de mon cerveau
Qui veut entrer
Dans la toile de mon réseau

Militant quotidien
De l'inhumanité
Des profits immédiats
Des faveurs des médias
Moi je suis riche très riche
J' fais dans l'immobilier
Je sais faire des affaires
Y en a qui peuvent payer
J'connais le tout Paris
Et puis le reste aussi
Mes connaissances uniques
Et leurs femmes que je...
Fréquente évidemment

Les cordons de la bourse
Se relâchent pour moi
Il n'y a plus de secrets
Je suis le Roi des rois
Explosé l'audimat
Pulvérisée l'audience
Et qu'est-ce que vous croyez
C'est ma voie c'est ma chance
J'adore les émissions
A la télévision
Pas le temps d' regarder
Mais c'est moi qui les fais
On crache la nourriture
A ces yeux affamés
Vous voyez qu'ils demandent
Nous les savons avides
De notre pourriture
Mieux que d'la confiture
A des cochons

Qui veut de moi
Et des miettes de mon cerveau
Qui veut entrer
Dans la toile de mon réseau

Vous savez que je suis :
Un homme pressé
Un homme pressé
Un homme pressé
Je suis
Un homme pressé
Un homme pressé
Un homme pressé

Je suis un militant au quotidien
De l'inhumanité
Et puis des profits immédiats
Et puis des faveurs des médias
Moi je suis riche très riche
J' fais dans l'immobilier
Je sais faire des affaires
Y en a qui peuvent payer
Je traverse le temps
Je suis devenu omniprésent
Je suis une super référence
Je peux toujours ram'ner ma science
Moi je vais vite très vite
Ma carrière est en jeu
Je suis l'homme médiatique
Moi je suis plus que politique

Car je suis un homme pressé
Un homme pressé
Un homme pressé
Un homme pressé
Un homme pressé
Je suis un homme pressé
Un homme pressé

Je suis un militant au quotidien
De l'inhumanité
Et puis des profits immédiats
Et puis des faveurs des médias
Moi je suis riche très riche
J' fais dans l'immobilier
Je sais faire des affaires
Y en a qui peuvent payer

Love Love Love
Dit-on en Amérique
Lioubov
Russie ex-soviétique
Amour
Aux quatre coins de France

bisous

Corinne