mardi 13 janvier 2009

Vang Vieng, l'experience interdite !

Publié par Vince


Apres nos debuts tonitruants au Laos, nous nous etions contoctes un petit programme aux oignons pour se poser un moment et vivre une nouvelle experience du voyage : travailler une semaine dans une ferme biologique pres de Vang Vieng. Jusque la, tout va bien...

Ce que nous avions partiellement anticipe, c'est que nous n'allions pas apprecier la ville de Vang Vieng en elle meme. Le Lonely Planet nous avait predit "C'est le paradis pour les uns et l'enfer pour les autres". Cette ville est en effet devenue un "paradis" pour les "backpackers" (comprenez voyageurs independants) fetards. Vous trouvez ici de la drogue partout dans les menus des restaurants sous la forme de "Happy" quelque chose : happy shake, happy cake, happy ce que vous voulez. Cela consiste a rajouter une dose de marijuana dans le plat... Et encore, il y a 10 ans c'etait encore de l'opium qu'on trouvait ici. La village n'est tout simplement qu'un immense terrain de jeu pour jeunes qui souhaitent faire la fete a l'etranger.. Les bars, les restos et les menus sont exactement les memes que chez nous : absolument rien d'authentique ici. L'activite favorite est ici le 'Tubing" : descendre le Mekong pendant quelques km sur une chambre a air de camion, en s'arretant boire une biere aux nombreux bars installes sur les rives pour l'occasion.. et tout cela dans une ambiance sonore techno...

On doit se faire vieux avec Christophe mais... on assume ! On ne souhaite pas rester en enfer.. Quand on a vu qu'il y avait un "mojito bar" a la ferme biologique, qu'on entendait en permanence de la techno et qu'on voyait defiler toute la journee des masses de touristes allant faire du tubing, on s'est dit qu'on ne verrait jamais la couleur de l'experience authentique de vie et travail dans une ferme l'on attendait. Notre credo etant "si on ne se plait pas dans un endroit, n'y restons surtout pas", nous avons donc des le lendemain trace notre route vers Vientiane, la capitale ! Cette rencontre avec un nouveau type de voyageurs aura en tout cas etait source d'intenses reflexions avec Tophe, sur les impacts du tourisme et ce qu'il sera devenu dans 20 ans..

Vientiane, peuplee de 200 000 ames seulement (pour une capitale, on s'entend !) se revele etre des plus charmantes. Des restaurants au bord du Mekong ou l'on se delecte de poissons grilles, de poulpes au chili vert et autres jus de fruits frais aux gouts nouveaux ! Un arc de triomphe facon laotienne qui vaut largement la pale copie francaise a mon humble avis, une stupa recouverte de feuilles d'or et embleme du Laos (il aurait necessite pas moins de 500kg d'or pour recouvrir l'edifice !!). Bien sur les Wats (comprenez des temples bouddhistes) et les moines qui vont avec sont omnipresents dans la ville. On sent que celle-ci ne vit pas exclusivement pour le tourisme et cela est fort agreable.

N'oublions pas le "Boudha park", l'oeuvre excentrique d'un illumine qui a reussi a creer un parc rempli de statues geantes bouddhistes et hindus. Une petite merveille ! Rajoutez a cela la rencontre avec un itialien tres sympathique et les retrouvailles avec un finlandais rencontre... au Kirghizstan 4 mois plus tot ! On dine avec lui ce soir. Notre planete est bien petite et la vie est belle !

7 commentaires:

Marie-Claire a dit…

Il faut savoir décrypter les commentaires du "lonely planet". Il y a les dérives du tourisme, et vous avez bien fait de fuir. Ce parc à Ventiane est magnifique et votre route va encore croiser le Mékong.

Laetitia a dit…

Bambouseraie... merci Marie-Claire, j'ai appris un nouveau mot!
C'est dingue ce qui se passe à Vang Vieng... et un peu flippant que les touristes déconnent partout. C'est le problème de ces pays d'Asie où tout est si peu cher que c'est le paradis des amateurs de drogue et de prostituées. Triste... Vous avez eu raison de partir.
Bisous,

Laeti

Sophie a dit…

Vous ne savez pas que c'est interdit de se faire prendre en photo avec une statue du bouddha?

Bon j'arrête de jouer les rabajoies :)

C'est dommage pour votre expérience du travail, espérons que le travail avec les enfants en Thailande soit plus authentique. D'ailleurs évitez Chiang Mai en Thailande, ou tout du moins le centre ville, j'ai finalement trouvé ça pire que Bangkok au niveau proportion de Starbucks coffee ou autres café américains par rapport aux locaux...

Au plaisir de vous lire
Bisous à vous deux

Sophie a dit…

Rectification sur mon message précédent: travail avec les Eléphants et non enfants... :/

Pierre-charles a dit…

Bonne année Christophe, (et Vincent...)

OYEZ! Ton cousin est d'accord: "si tu t'y plait pas... continue ta route..."

De notre côté, nous avons le plaisir de t'annoncer l'arrivée d'Anaïg! Notre bébé née le 05/01/09.

Bonne route!

Pierre.c ton cousin.

Maille a dit…

Nous on avait fait confiance au lonely planete et passer notre chemion en ce qui concerne Vang Vien après plusieurs hésitations !!! je vois qu'on avait bien fait... buvez un multi fruits shake avec une pensée pour moi... pour mon plus grand drame il en font pas ces délicieux cocktails de fruits au Vietnam !!

Maille a dit…

Et attention en thaïlance vous risquez de retomber sur l'expérience invasion des touristes occidentaux... pas toujours agréable