lundi 2 février 2009

Sur la route de Phnom Penh

Publié par Vince


Nous sommes arrives au Cambodge par le nord du Laos ! La route de Phnom Penh semblait nous tendre les bras mais nous avons voulu faire quelques arrets sur la route avant de visiter la capitale ! Direction donc le Ratanakari, pour un peu d'aventure apres nos seances de sirotage de noix de coco sur un hamac, puis la charmante ville de Kratie.. et ses fameux dauphins d'eau douce... avant d'atteindre la ville de Phnom Penh !
Le Ratanakiri est une province a l'extreme nord-est du pays, encore tres difficilement accessible il y a peu. Une piste de terre toute neuve de 4 heures nous attendait pour y arriver. Et quel depaysement !! La terre rouge est partout dans cette ville du bout du monde : sur la route, dans l'air, dans vos cheveux, dans votre bouche ! Et autour de ces pistes de terre, vous trouvez une jungle dense et inexploree ! Vous ajoutez a cela des cascades magnifiques, un lac situe dans le cratere d'un ancien volcan et vous obtenez un coup de coeur pour nous !
Kratie fut notre seconde etape sur la route de Phnom Penh. Une ville tranquille, au bord du Mekong, et qui vit au rythme de ce dernier. Nous y avons ete charmes par la gentillesse des cambodgiens, les balades a velo sur une ile, un village flottant magnifique, et les dauphins d'eau douce ! Bon pour les dauphins ne vous attendez pas a voir des pirouettes comme celle de Flipper.. vous seriez decus ! Mais vous pouvez par contre observez des dizaines de dauphins venir respirer a la surface. Une belle balade en bateau en somme !

Apres ces deux belles etapes, nous avons pose nos sacs pour quelques jours a Phnom Penh, la capitale. Au programme retrouvailles avec des amis de Christophe, une famille de la ville d'Angers, qui fait le tour du monde pendant 1 an dans le sens inverse du notre ! Plutot cocasse et tres sympathique de se retrouver ici (bon, on avait prevu le coup par mail quand meme, je l'avoue !!). Trois jours donc a silloner cette capitale grouillante et agreable avec Marie-Lise, Bruno et Damien (leur fils de 14 ans). Nous partageons ce soir avec eux un bon cassoulet bien de chez nous envoye par la maman de Christophe, moment de joie en perspective !
Nous partons demain pour la cote, youpiiii on va voir la mer !

11 commentaires:

Marie-Claire a dit…

Cette poussière rouge sur les routes est-elle de la latérite, comme en Afrique ? Sympa, votre premier contact avec le Cambogde !
Regarder les dauphins doit être un vrai bonheur.Faisiez-vous partie des passagers de la voiture surchargée ?

Chantal a dit…

c'est toujours aussi agréable de vous lire et de voir avancer les petits bonshommes sur la carte.
bisous

Emmy a dit…

Guys, wonderful pictures - great views :) It seems to be very interesting new culture there? How do u like it?

Sophie a dit…

Est-ce que vous allez traverser le grand lac (Thonle Sap je crois, c'est l'eau qu'on voit sur la photo)? J'avais eu un aperçu dans une vidéo sur le Cambodge c'est immense et les gens vivent sur des maisons flottantes.

Laetitia a dit…

Ahlala! Quand je pense qu'il y a seulement 2 mois, nous aussi nous voguions sur le Mékong (bravo pour les photos des dauphins, les nôtres ne sont pas si belles), nous tentions le durian (beuaaaah!), nous marchions dans la Pagode d'argent...!
Gros bisous.

Anonyme a dit…

Bonjour a tous les deux,

J'espere que vous allez feter dignement l'anniversaire de Christophe. Je vous suis avec grand plaisir dans vos perigrinations. Continuez a nous faire rever.
Bises
Anne-Marie

Anonyme a dit…

c est bizarre Vince tu devais m'envoyer un mail...
ta carte 3G a été mangée par un chameau?

JC

Papy a dit…

Bon anniversaire Christophe. Je suis avec interêt vos pérégrinations et vous souhaite de continuer à découvrir ces pays lointains, que vous nous rendez plus proches grâce à vos commentaires et à vos photos.

Chantal a dit…

joyeux anniversaire Christophe!
aussi de la part de mamie

Pascal a dit…

Coucou !

Cela faisait quelques temps que je ne m'étais posé pour déposer un « mot ». Voilou quelques vers sans prétention qui me sont venus alors que je me demandais ce que je pouvais bien vous écrire, histoire aussi de marquer le coup pour l'anniv' de Christophe :

De la Bulgarie à la Nouvelle Zélande
en passant par le Kirghizstan, l'Ouzbekistan,
l'Inde, le Népale, re l'Inde, la Thaïlande,
Le Laos, le Cambodge et d'autres horizons,
découpés par frontières, à venir dans l'élan...

Les lèvres formant sourire,
Se donnant pour mission
De tester le plaisir
De sieste
A chaque découverte
De hamac,
De lac,
De plage,
De sommet,
De vert rivage,
De caillou baptisé...

Tophe et Vince baroudent
Sur les routes
De la boule bleue ;
Libres des cieux...

Cap vers l'est,
Le coeur ouvert à l'inconnu,
Prêts à en découdre avec les hautes crêtes
Et à vous partager, à mettre l'aventure aux nues
Par intéressants mots et photos...

Une chanson « fredonne » :
Chacun sa route
Chacun son chemin
Passe le message à ton voisin...

Mais il y a des croisées
Où l'on se retrouve,
Des chemins qui ne font qu'un
Et, à mon sens, l'important
Est l'élan
Du for au monde dont on prend soin...

D'un paysage à l'autre,
D'un air à un autre,
D'un univers à l'autre,
D'un horizon mirifique à un autre...

Faisant, entre treks et divin repos,
Entre pèlerinages intérieurs et extérieurs,
De belles et/ou « insolites » rencontres de « fleurs »
Humaines et gustatives à damner parfois le très haut...

Apportant sur plusieurs « récifs »
Leurs tours de roue constructifs
Aux engrenages de la ronde sociale...
Communiquant en langage des signes, in english,
En français et même des mots appris de la locale
Au cours de pérégrinations où se sont pelés parfois les miches ...

Tophe et Vince voyagent
Hors des sentiers battus
De l'originel rivage ;
Libres des flux...

Cap vers l'est,
L'aventure en tête,
Vous avez vus de nombreuses rides de terre et d'eau,
Une cohorte propre à chaque bout,
Nombreux villages, curiosités avec quelques remous
(tourista qui vous a causés quelques maux)...

Vous avez rencontrés des pieds nus, des vélos, de drôles de tutures,
des pagodes, des palais et autres monuments, types d'architecture...
Je vous souhaite, fin désintox' ou pas, le meilleur pour le futur...

Une chanson « fredonne » :
Chacun sa route
Chacun son chemin
Passe le message à ton voisin...

Mais nous pouvons songer
A d'autres messages
De paix et d'utopie
Qui ne sont pas que nuages
Car même si chacun trace sa route
L'on peut toujours se retrouver
Dans un lieu où un autre de la vie
Et de bons moments partager.

En attendant... Bon anniv' monsieur frérot Tophe !

Je lève mon verre
Et fais « tomber » quelques vers
A ton anniversaire
Que tu fêteras dans un coin
De paradis sur terre.

Puisses-tu continuer
le voyage
sur un petit nuage,
à danser
et à vivre comme tu l'entends,
avec des étoiles dans la tête
et la bonne aventure dans les pieds en fêtes.

@u plaisir de lire et voir la suite de votre chemin aventureux
Bisouilles,
@ peluche !

Jérémy a dit…

Des dauphins d'eau douce ? Comme dans le Rio Negro ? Ils sont rose aussi ?