jeudi 30 octobre 2008

100 Km a vol d'oiseau

Publié par Tophe

Apres nos aventures mystico-gastriques qui nous auront finalement retenus un jour de plus que prevu dans la """"charmante"""" ville de Varanasi (notez bien l'utilisation des quadruples guillemets), nous voila enfin partis pour le Nepal!

Et le trajet fut epique: 2 jours pour parcourir quelques petits 300 km a vol d'oiseau!
Le premier jour, nous atteignons enfin la frontiere, apres 2 bus, 10h de route, et quelques moments cultes comme celui ci:
- Christophe?
- Quoi?
- La fenetre, elle est ... euh ... partie!
- Comment ca, partie?
- Et bien, elle vient de tomber... a l'exterieur du bus! Je crois que je n'aurais pas du reposer mon sac dessus!

La frontiere indo-nepalaise? Interessant! Une frontiere tout ce qu'il y a de plus ouverte, il a presque fallu chercher le poste frontiere pour faire le Visa, sinon personne ne nous disait rien!
Notre premiere nuit au Nepal se passe alors entoures des lumieres du Diwali, une importante fete hindoue se deroulant sur plusieurs jours correspondant un peu a notre Noel. Des chandelles partout dans les rues, des feux d'artifices, des gamins qui demandent des bonbons (si, si!), la totale!

Le lendemain, un record qui nous semblait imbattable fut battu: le record de lenteur a vehicule motorise! Nous avions 100 km a parcourir a vol d'oiseau, 100 petits km, a peine 220 petits km de route, et nous avons mis, je vous le donne en mille? 11h!!!!!!! Soit une moyenne de 20Km/h! Le bus s'arretait toutes les 5 minutes (et ce n'est vraiment pas exagere), ainsi qu'une petite crevaison simultanee de 2 pneus a rendu ce record realisable!
Un grand moment de ce trajet etait de voir un passager avec son instrument jouer de la musique a chaque passager, un par un, en essayant de les avoir a l'usure pour avoir quelques roupies! Le plus resistant a tenu un bon 45min avant de craquer! Il etait clairement tanne, mais jamais desagreable avec le musicien et gardant le sourire! Voici la "Nepalese attitude"!

Et nous voila arrive dans la tranquille ville de Pokhara, qui nous semble un oasis de tranquilite a cote des villes indiennes, a preparer notre trek pour les Annapurnas. En plein Diwali, on observe de nombreuses differences avec l'Inde, au premier abord: les nepalais semblent tres influences par l'Occident, les femmes beaucoup plus liberes qu'en Inde! Le choc culturel fut de voir des gamines danser du hip hop dans la rue pour Diwali de maniere tres suggestive! A des annees lumieres de ce que nous avons vu en Inde!

Le depart pour le trek des Annapurnas est prevu pour demain: 17-18 jours de trek, culminant a 5400m d'altitude! Au mieux, nous donnerons peut etre des nouvelles dans le mythique acces internet qu'il semble y avoir au milieu du trek.... Au pire, nous ne donnerons des nouvelles qu'a la fin du trek!
C'est parti!

14 commentaires:

chantal a dit…

j'ai cru que jamais je ne pourrai finir de vous lire tellement je riais.
avez vous au moins récupérez la fenêtre?
bisous et bon trek

Marie-Claire a dit…

Emportez-vous de la nourriture pour 17 jours ? Où se trouve le médecin le plus proche ? Ca me semble difficile de vous faire rapatrier de l'Annapurna ! C'est impressionnant de vous savoir dans ces massifs si prestigieux, mais vous n'êtes pas des alpinistes. Laissez-vous une trace de votre passage dans chaque refuge et serez-vous attendu au suivant? Bon trek. Je n'aurai les réponses qu'au retour.

Pascal a dit…

Comme quoi, même dans un bus roulant à 20 kmh on risque de perdre quelque chose ;o. Heureusement qu'il y a eu plus de culte que de peur mal (sauf pour la pauvre fenêtre qui s'est probablement réincarnée en silicium).

En ce qui concerne Diwali, mon guide du routard webien la comparerait plus à une sorte de nouvel an (fêté sur plusieurs jours comme en Chine) qu'à noël (noël étant par ailleurs aussi fêté, d'après ce même « guide »). En fait, Divâlî marque le début de l'année fiscale en Inde du nord.

J'espère que vous pourrez profiter du trek dans de bonnes conditions, que tout se passera bien.

Pascal a dit…

P.s : j'allais oublier, n'oubliez pas de garder vos serviettes à portée de main. Pourquoi pas autour du cou, comme une écharpe ? (cf Le Guide du voyageur galactique)

nomadi a dit…

Carpe Diem les amis. Que les sommets du monde inspirent votre route !

le petit montagnard

Céline a dit…

Salut Christophe !
Un énorme MERCI pour ta carte d'anniversaire (tu avais prévu de la marge, mais c'est pas grave...)!!! ça fait super plaisir de voir que même au bout du monde, tu penses à tes amis! C'est toujours un plaisir de lire tes aventures bien dépaysantes. Une grosse bise de nous deux.
Céline (Christophe aussi t'embrasse)

Anonyme a dit…

vos aventures me rappel les miennes en italie mais les miennes je dois l'avouer devaient être moins dangereuses!!enfin quoi que moi à rome avec des italiens...!!le coup de la fenetre qui tombe !!j'espere que l'on vous a pas fait payer!je ne vois pas beaucup de jeune femmes sur les photos c'est fait expret??bonne traversée...

Swinguette49 a dit…

Bon trek.... alors cette fenêtre ??? qu'est elle devenue ? :-) !!!

Bises Pat

Fred India a dit…

Ca fait plaisir de lire la suite de vos avanture! J'étais ravi de vous rencontrer à Varanasi... Moi qui trouvais la ville charmante...il semble que vous en ayez eu un tout autre apercu!!! En tout cas, le Nepal semble vous montrer une fois de plus que les bus, (a l'indienne ou a la népalaise!!) c'est du lourd!! Bonne ascention!!
Frédéric de Varanasi!!

Laetitia a dit…

Hé Vince, tu aimes Pokhara??
(oooh je sais, c'est nuuul)

Bisous!

LNell a dit…

Salut vous,

Bon ça fait au moins la centième fois (sans exagérer :-)) que j'essaie de vous laisser un message, mais je vais finir par y arriver...
Pour commencer, je voulais vous remercier pour superbe carte d'anniversaire que vous m'avez envoyée. Ca me toutche vraiment! De mon côté, je reviens d'un séjour d'une semaine à Amsterdam. Je tenais à ce que le premier jour de mes 28 ans me reste à jamais graver. C'est alors que je pense à vous et que je comprends ce que représenterons pour vous, lorsque vous nous reviendrez,toutes ces images et ces sensations que vous êtes en train de receuillir jour après jour. Il existe peu de mots pour les décrire, et pas de prix pour les évaluer... bref!! Allez-y à fond.
Avant de vous laisser, je vous remercie une fois de plus et vous embrasse.
Votre cousine qui se serait bien glissée dans un recoin de votre paquetage :-) Hélène

chantal a dit…

j'ai eu des nouvelles, de Vincent et Christophe ,par téléphone .ils ont fait le plus dur. pour eux,tout va bien.

stephane lamachere a dit…

j'avoue que je ne tiendrai probablement pas longtemps face à un musicien têtu.
comme quoi la musique peut parfois être aussi plus puissante qu une arme :p

Marie-Claire a dit…

Je suis en train de lire "La marche dans le ciel : 5000 km dans l'Himalaya" de Alexandre Poussin et Sylvain Tesson paru il y a 10 ans. Je sais u'ils cherchaient la difficulté ; ils sont passés sur une portion de votre trajet en juin au moment de la mousson..mais tout de même, j'espère que vous n'avez pas eu de puces ni de sangsues...et le moindre faux pas qui peut être fatal! Il faut aussi payer assez cher à chaque check-point! Bon, je crois que je vais arrêter de lire les récits de voyageurs célébres qui vous ont précédés!Bisous