samedi 13 septembre 2008

Arslanbob, sous l'ombre des noyers..

Publié par Vince


Apres nos quelques aventures de la capitale, nous etions a la recherche d'un peu de tranquillite sur la route qui nous mene en Ouzbekistan. Notre choix s'est porte sur Arslanbob, petite ville de 16 000 habitants au au coeur d'une foret de noyers. Le Lonely Planet disait "veritable oasis de verdure" : Depaysement garanti dans cette vallee tres seche !! Il faut savoir qu'Arslanbob, bien que situe au Kirghizstan, est composee a 85% d'Ouzbekes : ne cherchez pas longtemps, les russes ont eu une maniere assez etrange de fixer les frontieres a l'epoque de la creation des republiques sovietiques. Un petit avant-gout d'Ouzbekistan pour nous..

Un suisse rencontre a Bischkek, Rodrigue, nous a accompagne toute cette semaine. Nous avons elu domicile dans une guesthouse (une chambre d'hotes) chez une famille absolument charmante !! Au programme : petites balades autour du vllage, quelques heures passees dans la chaikhana locale (le cafe du coin) a regarder les gens passer, diners succulents prepares par notre hotesse... Nous avons visite le verger de la famille et goute a peu pres tous les fruits qui s'y trouvaient : prunes, peches, pommes et noix ! Quel bonheur pour le palais ! Et je ne vous parle pas de leur miel... Les talents de cuisiniere nous ont permis de gouter plusieurs specialites et de manger plus que de raison ! Les ouzbekes ont un sacre appetit (ils mangent 1kg de riz a 3 !!!). Une des filles de la famille parlait de surcroit un anglais parfait (malgre le fait qu'elle travaillait aux champs au lieu d'aller a l'ecole lors de notre passage). Nous avons passe des moments tres agreables et reposants !

Nous sommes egalement partis en trek a cheval pendant 3 jours dans les environs d'Arslanbob. Un circuit de 3 jours organise par le CBT (agence d'ecotourisme locale tes efficace) a travers cols a 3000m, vallees, lacs, paturages et champs ! Pas de galop cette fois : les chevaux etaient charges de la nourriture, de nos sacs et des tentes. Et puis nous n'avons surtout pas arrete de monter et descendre entre les differentes vallees ! Ces chevaux sont impressionnants de resistance et ils passent vraiment partout. Nous avons vraiment apprecie le fait que notre guide en prenne soin comme a la prunelle de ses yeux. Trois longues journees de randonnee fantastiques avec encore une fois un grand soleil, et un coucher de soleil merveilleux le second jour.
Le dernier jour a ete particulierement interessant puisque nous sommes revenus au village par les champs. La saison se prete a la recolte des pommes de terre et du mais. En octobre, ce sera le ramassage des noix. On sent vraiment ici que la vie est rythmee par les saisons et les travaux des champs, 70% de la population locale etant agriculteurs. L'hiver est particulierement desoeuvre ici et de nombreux jeunes gens partent en Russie chercher travail et argent chaque hiver. L'agence locale essaie de developper le ski Arslanbob. Si vous vous sentez l'ame d'un moniteur de ski, ils vous attendent avec impatience pour leur apprendre cette belle discipline !

Pour conclure on peux vraiment dire que nous avons trouve une certaine serenite a Arslanbob, et un repos certain ! En route pour l'Ouzbekistan maintenant !! Nous y passons dimanche !

3 commentaires:

chantal a dit…

en vous lisant je retrouve un peu de votre sérénité.
gros bisous à vous deux.

Anonyme a dit…

Bon, tout va bien, le coiffeur ne vous a pas tondu finalement ! ;-)
Contente que vous ayez pu refaire du cheval... Vous avez recroisé des marmottes ? Le calme et le repos se dégagent de ton article en tout cas, et vous avez trouvé mieux que les cafés pour manger, ça doit remettre en forme !
Bizz ! Steph

Emilie a dit…

En vous lisant et en regardant les photos trés belles, je voyage aussi et je découvre plein de choses.

magnifico !
attention à la barbe
gros bisous
faites attention à vous